Napoli Sebastien
5 route D’Arches
88220  Raon-aux-Bois
N°TVA : 90430348771

LES DIVERSES ACTIVITÉS DU MENUISIER

15/09/2020

LES DIVERSES ACTIVITÉS DU MENUISIER

Les diverses activités du menuisier


"Les étapes du travail du menuisier
Le menuisier commence par tracer les différentes pièces qu'il débite par
sciage. Il choisit les belles parties du bois pour les éléments de façades (sans
défaut avec un beau veinage).

Pour les parties moulurées, il faut prendre la partie proche de l'aubier car le bois est plus tendre à travailler et plus facile à profiler.
Pour déligner les planches, c'est à dire enlever les irrégularités des bords, il utilise une scie à lame pivotante.
Puis arrive l'étape du corroyage, exécuté grâce au rabot. Il élimine les plus grosses déformations à l'aide du fermoir et dresse grossièrement les planches avec le rifflard. Les traces de cet outil sont parfois visibles au dos des meubles.
Les éléments de la façade sont repris à la varlope qui leur donne une texture lisse et homogène. Les pièces de bois sont maintenues par une griffe. 

L'artisan trace les assemblages avec une règle graduée, une équerre et une
pointe. Les mortaises sont creusées au ciseau à bois, et les tenons sont sciés en
respectant les mesures. Les moulures sont réalisées au rabot à moulurer, dont le fer est taillé en fonction du profil à tailler. Le guillaume (rabot étroit) permet de réaliser les feuillures, pour le recouvrement des battants d'un meuble.
Les planches sont collées à chaud avec une colle thermoplastique conçue à base de poisson, de nerf et de peau.
Les perçages sont exécutés à l'aide du vilebrequin.
Dernière étape : le polissage des surfaces. Le rabot permet déjà un rendu lisse. Le racloir permet d'enlever un copeau très fin. Le polissage s'effectue avec une pierre ponce puis, au XIXe siècle, à l'aide de papier de verre.


Les techniques d'assemblages
Les premiers meubles ont certainement été réalisés dans une portion
d'arbre, creusés dans une bille. Mais très vite pour des raisons de poids et de
déformations, les meubles ont été réalisés de plusieurs pièces et assemblés.

Pour optimiser la résistance des meubles, les pièces de bois ne sont utilisées que dans le sens du fil du bois. Il existe différents types d'assemblages: tenon / mortaises, les queues d'aronde, les rainures, les languettes etc...
La mortaise est une cavité réalisée dans l'épaisseur du montant, elle reçoit le
tenon taillé à l'extrémité de la traverse. Cet assemblage est généralement maintenu par des chevilles. Il peut être rendu indémontable également en le collant ou à l'aide de coins enfoncés à l'extrémité du tenon qui bloque la mortaise.

Ce grand principe d'assemblage permet de réaliser des sièges, des tables, des lits ou des meubles de rangement."

 

Txt: Dossier enseignant/ L'âge d'or du mobilier Lorrain 


Retour à la liste des actualités
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site